18 novembre, 2005

A propos du prince Albert 2 de Monaco

En attendant de voir les nouveaux timbres de Monaco à l'effigie du prince Albert 2 , revenons en arrière sur le timbre du prince Albert 1er de 1922.
C'est en juillet 1922 ( le 15 exactement ) que parut le premier timbre gravé de Monaco, devançant même ceux de France. Il s'agit du timbre à l'effigie du prince Albert 1er en tenue d'officier de marine qui a valu à ce timbre le surnom de " casquette" bien connu des philatelistes.


Cette valeur fut d'ailleurs émise un mois après la mort du souverain survenue en juin 1922. Le prince Louis II, son fils, lui succédant, de nouveaux timbres à son effigie furent imprimés et s'incorporèrent à cette série dite "gravée" conjointement à d'autres figurines représentant le Rocher de Monaco, le Palais, le Musée océanographique et le Pont de Sainte Devote.

Ce timbre à été émis le 15 juillet 1922 pour un tirage de 87 900 exemplaires ( Dallay annonce 90 000 exemplaires ) l'usage lettres simples . Taille douce , émis en feuillet de 25. Dessin et gravure : Henry Cheffer.

Ces timbres ont d'abord été imprimés en hollande chez Enschede en Zonen ( Haarlem). Ils se reconnaissent à leur gomme brune peu soignée.




Ensuite ils furent imprimés par la Maison Braun , puis par Boher et Dubois, toujours sous contrôle de l'Administration française des P.T.T . Par la suite l'impression en fut définitivement confié à l'Atelier de Fabrication des Timbres Poste du gouvernement français.

On peut les trouver avec un filigrane au verso de type B ( BFK RIVES syr une seule ligne, lettre de 6 mm de hauteur )




La moindre feuille de 25 de ce timbre à la casquette n'est pas anodine. Sans la moindre variété elle approche une cote de 300 €uro. Avec la variété filigrane B "BFK RIVES" suivant le nombre de timbres concernés , la cote grimpe. C'est pourquoi il n'est pas négligeable de ne pas laisser passer ce type de feuille.


0 Comments:

Publier un commentaire

<< Home