18 novembre, 2005

Monaco Prince Louis II : Un bouton de moins



En novembre 2005 le magazine philatélique " Timbres magazine " a sorti page 21 un mini article sur le timbre de Monaco Prince Louis II 20c lilas brun sorti le 14 septembre 1923 avec un tirage de 500 000 exemplaire. ( chiffre de ventes inconnu )


No Dallay 71 , Yvert 67 , et Cérès 67 également. Ce timbre a été émis en feuille de 25 .


D'après l'article de Timbres magazine , " suite à un essuyage insuffisant, le bouton de l'uniforme du prince Louis II est effacé en case 3 de ce timbre dessiné et gravé par Henri Cheffer. Variété occasionnelle ou constante ? Nous attendons vos commentaires " disent ils .

En fait le bouton n'est pas effacé , mais plutôt occulté par ce défaut d'essuyage.



Timbre normal avec le bouton apparent



Timbre avec bouton " en moins "



En plus gros la variété en question.

Il s'agit bien d'un défaut d'essuyage qui occulte le bouton. Il se trouve bien en case 3 de la feuille. Si ce défaut se retrouve bien sur toutes les feuilles , il en existe 20.000 exemplaires. Mais par expérience sur ce type de feuille , S'il y a eu plusieurs tirage il y aura des feuilles avec et d'autres sans la variété.

A la question de Timbres magazine quant à la constance de la variété , la réponse est oui. Quant à affecter tout le tirage je n'en suis pas si sûr. Dans l'étude des feuilles du 25c du même timbre, les variétés "gros chiffre 5" et "sans nom de graveur " ne se retrouvent pas systématiquement.

Quant à attribuer une lettre B a ce type de variété c'est aller un peu vite en besogne.



La case 3 de la feuille du 20c prince Louis II est également reconnaissable à la croix de repère qui se trouve au dessus du timbre. C'est également valable pour toutes les autres valeurs de cette série.

A savoir également que le spécialisé A. NOVO de 1959 ne fait pas référence à cette variétée. Il y a des choses que l'on trouve dans les livres et d'autres sur le terrain et par expérience personnelle.

0 Comments:

Publier un commentaire

<< Home